Logo reseau CURIE
Valorisation, transfert de technologie et innovation issue de la recherche publique

Chercheur-se post doct junior

UNIVERSITE POITIERS

CDD
Chercheur-se post doct junior (H/F)
UNIVERSITE POITIERS

Date de debut : 03-02-2020

Lieu : POITIERS Chasseneuil

Durée : 1 an

Salaire : 2 667 € bruts mensuels

Mise à jour il y a 48 jours

CONTEXTE MISSION

La collaboration entre les équipes ElectroFluidoDynamique (EFD) et Physique et Propriétés des Nanostructures (PPNa) a pour objectif de développer des matériaux « avancés », notamment les nanomatériaux, pour améliorer la propagation des décharges de surface générées dans l’air ambiant. Nous envisageons par la suite d’étudier les propriétés électro-aérodynamiques de ces plasmas froids, avec comme perspective des applications en contrôle d’écoulement.
Pendant les travaux précédents, nous avons trouvés qu’un film de silice déposé sur un substrat de silicium est capable de supporter la propagation d’une décharge de surface et de modifier la propagation de la décharge de surface de façon majeure : le front d’ionisation se propage de manière parfaitement uniforme, sans désintégration en streamers. A notre connaissance, ce phénomène n’a jamais été observé pour une décharge de surface de polarité positive, surtout dans l’air ambiant. La surface avancée de Si-SiO2 conduit ainsi à une physique de la décharge différente de celle observée pour une décharge de surface classique générée sur une surface de matériau massif. Nous supposons alors que le plasma d’électrons-trous à l’interface Si-SiO2, généré par les photons émis par la décharge, est susceptible de jouer le rôle clé. Un autre résultat marquant de ces travaux est que lorsque cette surface de Si-SiO2 est modifiée par l’ajout d’un film en nanomatériaux, la vitesse et distance de propagation du front d’ionisation, toujours aussi uniforme, sont augmentées. Ceci est une démonstration du potentiel des nanomatériaux pour améliorer le phénomène, ainsi que la possibilité d’application en traitement localisé de surface

Profil

Le verrou principal reste la compréhension détaillée du rôle de l’interface Si-SiO2. Une fois cette étape franchie, nous serions capables de créer des nouvelles surfaces avec des propriétés optimales, en jouant sur la géométrie ou les propriétés des matériaux (taille des électrodes, épaisseur de SiO2, dopage de Si, nanostructuration, nature de la couche superficielle, etc.). Par ailleurs, avec la configuration actuelle, nous sommes déjà en mesure d’étudier les effets électro aérodynamiques induits par ces décharges, ainsi que leurs propriétés plasmas (densité de courant et énergie, températures), qui demeurent inconnus.
 

COMPÉTENCES

Domaines : physique des plasmas, physique des matériaux, physique des nanomatériaux, électro-aérodynamique
 Métrologie expérimentale : spectroscopie d’émission optique, électrotechnique à haute vitesse et haute puissance, spectroscopie Raman, photoluminescence, vélocimétrie laser, imagerie Schlieren
Recrute pour L’ENSI de Poitiers
Un/une Chercheur-se post doctorant junior
Date limite de dépôt des candidatures :
12/12/2019 (12 h)
Entretiens semaine 51
A pourvoir en CDD à compter du : 3 février 2020 au 31 janvier 2021
CONDITIONS

contact

Nom

David PAI

Mail

david.pai@univ-poitiers.fr

Adresse

Université de Poitiers ENSIP Institut PPRIME 86073 POITIERS CEDEX 09

CANDIDATURE

Processus

Poste basé au SP2MI 86360 Chasseneuil du Poitou
Diplôme requis : Doctorat
Domaine de formation : Physique des plasmas, physique des matériaux, physique des nanomatériaux, électro-aérodynamique
Rémunération brute : 2667 € par mois Quotité : 100 %
CONDITIONS DE DÉPÔT DES CANDIDATURES :
Acte de candidature, lettre de motivation et CV sont à déposer UNIQUEMENT via l’espace recrutement du site de l’université de Poitiers avant la date limite fixée au 12/12/2019 (12 h)
Code à rappeler : 0GB03
https://www.univ-poitiers.fr/choisir-luniversite/recrutement/.

Pièces à joindre au dossier

C.V., Lettre de motivation