MATERIAUX PHOTOCATALYTIQUE POUR TRAITEMENT D'EAU et D'AIR

Pulsalys - 16/11/2021

Description

Un matériau semi-conducteur à base de dioxyde de titane (TiO2), déposé sous forme d’enduit sol-gel hybride sur un support souple (textile tissé, non tissé, films souples…), permet de dégrader des micropolluants dans l’eau et d’ans l’air par photocatalyse hétérogène. La dégradation de polluants peut s’effectuer directement à la surface du semi-conducteur, ou indirectement en interagissant avec des radicaux libres. Ce matériau propose des performances prometteuses de durabilité et de non dégradation.

Bénéfices

Dégradation d’une large gamme de polluants, y compris : ▪ Polluants chimiques difficilement dégradables à partir des méthodes conventionnelles ▪ Polluants biologiques pathogènes : virus, bactéries, moisissures ▪ Durabilité & stabilité chimique et biologique : activité du matériau maintenue dans le temps Faible consommation d’énergie

Fiche PDF