Réduction des seuils d'acquisition et poursuite des codes d'étalement

Centre National d'Etudes Spatiales CNES - 19/10/2016

Description

Réduction des seuils d’acquisition et de poursuite des codes d’étalement de spectre reçus en orbite par un récepteur satellitaire accédant à un navigateur orbital, tel un filtre de Kalman pouvant se situer directement dans le récepteur ou dans le calculateur du satellite porteur. Le récepteur est équipé d’une boucle de code, chargée de l’acquisition ou de la poursuite des codes pseudoaléatoires. La précision fine sur la vitesse du satellite récepteur provient du navigateur orbital et permet une réduction significative du seuil d’acquisition et de poursuite.

Bénéfices

Mise en place et bénéfices immédiats - Applicable aux récepteurs existants et futurs : GPS, GLONASS, Globalstar, Galileo, COMPASS, Egnos, GNSS et IRNSS - Applicable aux récepteurs de télécommandes en spectre étalé provenant de stations au sol ou de satellites relais - Aucune modification matérielle nécessaire

Nouveautés

Acquisition des codes d’étalement améliorée - Réduction du seuil d’acquisition et de poursuite des codes d’étalement d’un facteur 100 minimum - Temps d’acquisition diminué - Amélioration de la robustesse des satellites géostationnaires ou en mode survie Applicable sur tout type de satellites - Dispositif éprouvé sur plus d’une centaine de satellites défilants - Applicable sur des satellites en orbite LEO, MEO, GEO ou HEO

Fiche PDF